Lectures publiques ou privées.

 

Toujours, j'ai aimé lire à voix haute. Depuis quelques années, je trouve dans cet exercice en public une joie particulière du partage, et du sens, et de la langue. J'aime lire les Classiques, j'y suis chez moi. J'aime aussi me confronter à Gherasim Luca et à Tristan Tzara, exercice périlleux et enrichissant. Je me délecte de Devos, Audiart et Francis Blanche...

 

Je peux lire sur scène, avec des musiciens ou des danseurs. Je peux lire chez vous, au coin du feu ou à votre table.

 

Je peux aussi vous lire le Bottin.

 

 

***

 

Still, I liked to read aloud. In recent years, I find this public exercise special joy of sharing, and meaning, and language. I love reading the classics, I'm home. I also like to confront me Gherasim Luca and Tristan Tzara, perilous and rewarding exercise. I revel Devos, Audiart and Francis Blanche ...

I can read on stage, with musicians and dancers. I can read at home, at the fireplace or at your table.

I can also read the Bottin.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Michel Frémont